En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies


258092 visites
OK
Mairie
2, Place de l'Eglise
44110
Saint-Aubin-des-Châteaux
Tél : 02 40 28 47 13
Fax : 02 40 28 42 24 mairie@saint-aubin-des-chateaux.fr


Ouvertures au public :
lundi et vendredi
8h30 à 12h30 - 14h à 18h
mardi mercredi et jeudi
8h30 à 12h30

CIMETIERE

Faites vos recherches en ligne en cliquant ICI

SERVICE PUBLIC
Droits et démarches : cliquez sur l'image

<
Janvier 2018
>
Tahnee JUGUIN obtient un prix exceptionnel d’anthropologie à 19 ans

Tahnee, avec ce prénom prédestiné d’origine Sioux, est native de Saint Aubin. Petite, avec des statuettes Sioux dans sa chambre, elle était déjà attirée par ces peuples différents. Elle précise : « J’ai toujours été passionnée par la sauvegarde des cultures autochtones et eu la chance de rencontrer Olivier FILLMI, photographe pro qui m’a parlé de ces peuples avec l’impact de l’orpaillage clandestin. Pour moi ce fut le déclic ». Avec l’aide de ses professeurs, Tahnee a contacté la fondation « Zellidja » (www.zellidja.com) pour des bourses de voyage attribuées aux jeunes désireux de découvrir un autre monde.

Durant.sa terminale, elle a constitué un dossier sur un projet de voyage chez les Wayanas en Guyane française. Elle obtint une bourse en 2010, à 17 ans, et décide de partir chez ces Indiens. 1 mois avec les Wayanas en Guyane et au Surinam en 2010 : après diverses recherches sur internet, elle trouve un contact avec ce peuple grâce à l’école maternelle. Son dossier a été transmis au chef du village d’Antecume-Pata. Après un long voyage terminé en pirogue pour atteindre le village : « J’ai eu un accueil réservé par les habitants ; moi-même j’étais très timide. Peu à peu, je me suis fait des amis et j’ai voulu comprendre la vie de ces peuples indigènes vivant le long du fleuve (maisons en bois avec toit en tôles) ». Elle a été accueillie par une institutrice et plus tard, elle rencontra des chamans (chefs de tribu) dans le Tukussipan (lieu de cérémonie et d’accueil des étrangers). Elle a pu découvrir les traditions (cérémonies festives ou pour les défunts), le culte (importance des esprits), les relations hommes femmes (tâches bien réparties), les soins par les plantes (même pour la contraception). Elle a rédigé un rapport sur son voyage et refait une demande pour une 2ème bourse (accordée) pour un départ en Indonésie. L’Indonésie en juillet 2011 et en 2013 pour un documentaire.

L'objectif de Tahnee est de poursuivre des études d’anthropologie sur la vie des peuples indigènes tout en travaillant avec l’ICRA international (défense des droits des peuples autochtones, programmes de terrains et actions pour la sauvegarde des cultures) et la Fondation ANAKO (fondée en 1988 par Patrick BERNARD et un groupe qui sillonnait le monde depuis 25 ans pour ramener récits, films, photographies), Tahnee, avant d’entamer ses premiers pas à Connaissance du Monde, décrit la vie de ces indigènes, voulant conserver et faire connaître leurs traditions.

Samedi soir 9 novembre 2013, à l’Espace Castella, lors de la projection du film « Le peuple de l’Amazone » réalisé par Patrick BERNARD et présenté par Tahnee devant 90 personnes, c’est avec conviction et maîtrise que Tahnee (20 ans) a répondu aux questions sur la vie des Yawalapitis.

Administration - Plan du site - Accueil - www.saint-aubin-des-chateaux.fr - a3w.fr © 2010 - Informations légales